Cohabitation Vs. mariage

 

Le sexe avant le mariage : est ce mieux d’attendre ?

 

Ma femme et moi nous sommes embrassés le jour de notre mariage, and cette nuit là nous avons fait ce que tous jeunes mariés font… nous avons fait l’amour. Rien de choquant jusqu’ici. L’information choquante est que nous avons attendu d’être mariés pour coucher ensemble.

 

Ce n’est plus normal désormais. La plupart des gens couchent ensemble avant d’être mariés. Selon ce que vous lisez, les recherches disent qu’entre 75 et 91% de la population, avant d’avoir atteint 30 ans, a déjà eu des rapports sexuels avant le mariage.

 

J’avais 33 ans quand nous nous sommes mariés, donc d’une certaine manière j’ai réussi à faire partie de ces 9%-25% des personnes vierges ayant attendu. J’aimerais être clair… je ne suis pas le genre de type qui s’auto-justifie.

 

Je suis béni d’avoir été capable d’attendre. Durant des années j’ai lutté avec la pornographie et le désir de coucher avant de me marier. Je sais ce que c’est de brûler de désir. Mais je suis reconnaissant d’avoir attendu. Beaucoup de personnes m’ont encouragé et aidé à garder cette promesse que je m’étais fait à moi-même et à ma future femme.

 

Mais se marier et faire l’amour à l’âge de 33 ans paraît être une éternité. Je peux dire qu’il y a eu des temps où j’étais en colère après Dieu de me laisser être célibataire si longtemps.

 

Donc, aurait-ce été mieux d’avoir accès à ce sexe « sans conséquences » qu’Hollywood promet ? Ou aurait-ce été mieux d’attendre jusqu’au mariage ?

 

Ai-je gaspillé toutes ces années alors que j’aurais pu explorer ce monde de la sexualité ?

 

Voici quelques remarques et questions classiques qu’ ont fait les gens quand ils ont découvert que j’étais vierge et que j’attendais :

–       Pourquoi te marier ? C’est pas juste un bout de papier ?

–       Comment tu sais ce que tu aimes si tu n’as jamais testé ?

 

 

Mais est ce que c’est vrai ?

 

Les gens cohabitent ou couchent avant le mariage pour un certain nombre de raisons. La plus importante étant de tester les relations donc de s’assurer d’un bonheur pour la vie et éviter le divorce.

 

Néanmoins, il n’est pas contesté aujourd’hui qu’il existe de fortes corrélations entre les pratiques sexuelles avant le mariage, la cohabitation et le divorce (2). – Helen M. Alvare

 

Je suis heureux de dire que ma femme est la seule que j’ai connue intimement. Je l’ai fait car je crois ce que la Bible enseigne et que la vérité est que ceux qui attendent d’avoir des rapports ont une plus grande chance d’accéder au bonheur à long terme.

 

Les gens qui ont vécu ensemble avant le mariage ont 39% de chances en plus d’avoir une aventure avant même de se marier et ces faits sont deux fois plus élevés pour les 18-30 ans, mais cela diminue lentement jusqu’à 39% une fois proche des 50 ans (1).

 

Pour ceux qui décident de coucher avant le mariage, les chances de divorcer sont approximativement de 50% contre 36%-38% pour ceux qui attendent après le mariage3. Ces statistiques sont sur la durée d’un mariage mais elles ne racontent pas précisément toute l’histoire. Les gens qui ont des rapports avant le mariage ont 50% de chance à partir de la première année. Approximativement 20% des couples ayant une vie maritale sans être mariés finissent par une grossesse non attendue ce qui mènera plus loin à une rupture de la relation (4).

 

 

Les femmes ayant attend d’avoir des relations après le mariage et après l’âge 21 ans ont 80.8% d’avoir un mariage stable contre 17%-53% pour les femmes ayant eu des rapports avant le mariage (2).

C’est une différence considérable ! (*Varie selon le nombre de partenaires sexuels et l’âge de la première expérience sexuelle avant l’âge de 21 ans).

« Bien que cela puisse sembler pratique, être une pierre à l’édifice d’un mariage sain, les recherches démontrent qu’habiter ensemble avant le mariage (vie maritale / cohabitation) peut nuire de façon significative à la relation et aux individus impliqués. La cohabitation entraînerait plus le couple à la rupture, et au divorce s’ils finissent par se marier. Les partenaires qui cohabitent ont plus de chances d’être infidèles que des époux, et plus violents envers l’autre partenaire (3).

 

Je vais le dire, encore. Je suis reconnaissant d’avoir attendu jusqu’au mariage pour avoir des relations ! Je voulais que nous ayons la PLUS GRANDE chance de réussir notre relation. Je n’ai jamais trouvé que la Bible se trompait, elle ne m’a jamais déçu. La preuve au-delà de toutes ces différentes études dans différentes cultures et valeurs montrent encore que Dieu avait raison, le sexe est fait pour le mariage et quand nous en faisons usage hors du mariage, cela nous ouvre et ouvre notre future famille à un monde de souffrance et de deuil.

 

Les chrétiens actifs sont bien moins sujets à divorcer et ont un bien meilleur niveau de satisfaction dans leur vie amoureuse et leur relation familiale (1).

 

Donc, question suivante. Si tu as déjà eu des relations, est ce que c’est trop tard ?

La réponse est non. Tu viens juste d’appuyer sur le bouton « redémarrer ». Reconsidère la relation dans laquelle tu es et soumets-la à Dieu. Parfois, cette relation peut repartir sur de nouvelles bases ; parfois elle doit être rompue. Jésus nous aime, et quand nous arrêtons de nous compromettre et Lui faisons confiance pour le meilleur, nous découvrirons qu’Il fera en sorte que nos relations réussissent et qu’elles soient remplies de joie. J’ai beaucoup d’amis qui ont vécu une vie sexuelle effrénée et sont revenus vers ce qu’ils savaient être véritable. Ils ont arrêté ce style de vie et ont redonné le contrôle à Dieu. Ils ont attendu d’avoir de nouveau des rapports jusqu’à ce qu’ils se marient ! Ces personnes vivent maintenant de merveilleuses relations et vous diront que le sexe avant le mariage n’en valait pas la peine ! Ils ont dit que mettre Dieu & le mariage avant le sexe était la meilleure chose qu’ils aient fait… pour eux et leur futur(e) conjoint(e).

 

1 Sexual Infidelity Among Married and Cohabiting Americans

Author(s): Judith Treas and Deirdre Giesen

Source: Journal of Marriage and the Family, Vol. 62, No. 1 (Feb., 2000), pp. 48-60

Published by: National Council on Family Relations

Stable URL: http://www.jstor.org/stable/1566686

 

Helen M. Alvare, Saying Yes before Saying I Do: Premarital Sex and Cohabitation as a Piece of the Divorce Puzzle, 18 Notre Dame J.L. Ethics & Pub. Pol’y 7 (2004).
Available at:
http://scholarship.law.nd.edu/ndjlepp/vol18/iss1/2

3https://www.acpeds.org/the-college-speaks/position-statements/societal-issues/cohabitation-part-1-of-2

4https://www.acpeds.org/the-college-speaks/position-statements/societal-issues/cohabitation-part-2-of-2

 

News & Des Articles

 

 Raviv’France une expression de Revive Israel

 

Restez informé avec Raviv’France à travers nos articles sur l’actualité et d’autres sujets d’actualité.

Abonnez-vous à notre newsletter

Joignez-vous à notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

Vous vous êtes enregistré avec succès

Share This