J’ai rencontré mon Messie – témoignage d’un frère juif.

 

Cette année, un vieil homme est venu passer quelques jours avec nous en Israël. C’était un vieil ami de la famille, qui avait entendu que nous avions fait notre Aliyah (avions immigré en Israël) et qui voulait nous voir pour savoir comment nous nous portions dans notre patrie juive. Nous avons raconté que nos enfants se débrouillaient bien dans l’armée israélienne et allaient de l’avant afin d’établir leurs vies en Israël. Il était très heureux d’entendre tout cela – une réussite juive exemplaire de « transfert en Israël ».

Puis nous avons parlé de Jésus

Nous avons commencé à partager comment, bien que Juifs, nous croyons aussi que Jésus est le Messie juif. Il s’est hérissé et a dit qu’Il était né Juif, qu’il l’était toujours, qu’il mourrait Juif et qu’il ne désirait pas parler davantage de ce sujet. Nous avons fait marche arrière, bien entendu.

Plus tard nous avons de nouveau abordé ce sujet et il a commencé à déverser toutes les blessures et les offenses desquelles il tenait les chrétiens pour responsables et a partagé avec nous pourquoi il était à 100% fermé à Jésus.

Il a partagé…

Lorsque j’étais enfant, je jouais avec le fils d’une famille catholique. Un jour, mon ami et moi regardions le père de mon ami travailler sur sa voiture. Sa mère était assise sur les marches près de la maison et nourrissait leur bébé. Nous étions tous ensemble.
Le père de mon ami m’a dit: « Essaye de toucher ce liquide »
Sa mère s’est exclamée: « Non! C’est l’acide de la batterie! Cela le brûlerait. »
Son père a rétorqué: « Ce n’est pas grave. C’est juste un JUIF! »
Ses paroles ont brûlé mon cœur. J’ai appris que les chrétiens me haïssaient, moi et mon peuple, et qu’ils en avaient après nous.

Il a partagé davantage…

Dans notre quartier, nous (les enfants) jouions ensemble et étions amis. Tout se passait bien, jusqu’à ce que la religion vienne sur le tapis. Un jour, il est apparu que j’étais Juif.
Les enfants du quartier dirent: « Oh, dans ce cas, tu vas aller en enfer ».
J’ai demandé: « Pourquoi diable, irais-je en enfer? Je suis quelqu’un d’aussi bon que n’importe lequel d’entre vous ».
« Parce que tu es Juif et que les Juifs ont tué le Christ. »
C’était donc cela, le problème était d’ordre religieux et les chrétiens me condamnaient à cause de ma judaïcité, proclamant que mon peuple était condamné éternellement comme assassins du Christ.

Il a partagé davantage…

Comme enfant, j’ai grandi dans une communauté qui comprenait beaucoup de familles juifs, Notre héritage juif faisait de nous des Juifs, mais rien d’extérieur ne démontrait un signe quelconque de judaïcité chez n’importe lequel d’entre nous. Nous étions des Juifs séculiers, pas des Juifs religieux. En fait, la seule raison pour laquelle, nous les enfants savions que nous étions juifs était que nos parents juifs nous disaient continuellement:

« Ne dis jamais à quiconque que tu es juif »
« Ne dis jamais à quiconque que tu es juif »
« Ne dis jamais à quiconque que tu es juif »

Le père de mon meilleur ami (mon meilleur ami juif) avait grandi dans une ville où le KKK (KuKluxKlan) était très présent et il se souvenait très bien avoir vu des croix bruler dans les champs de maïs. C’était dangereux de faire connaître publiquement que quelqu’un était juif.

Il a partagé encore…

A l’âge de l’université, j’ai décidé que j’aimerai peut-être devenir chrétien. Je me suis donc rendu à l’église pour prendre un rendez-vous pour parler avec le pasteur. La secrétaire a dit que le pasteur était en vacances et que je devrais venir au culte un dimanche. Donc, je me suis rendu au culte ce dimanche pour lui parler. Il s’avéra qu’il était toujours en vacances. Le dimanche suivant, je suis retourné à l’église. Il était toujours en vacances. Le troisième dimanche, j’y suis retourné une fois de plus. Ce dimanche, le pasteur était là. J’ai assisté au culte comme les deux semaines précédentes. Ensuite, je suis allé parler au pasteur. « J’aimerais parler de religion », lui ai-je dit. « J’ai des questions parce que je suis juif ».

« Vous êtes juifs? », me demanda t’il d’un air interrogateur.
« Oui, je suis juif. »

« ALORS SORTEZ DE MON EGLISE » me dit-il avec son bras tendu et son doigt fermement pointé vers la porte. « NOUS N’AVONS PAS DE JUIFS DANS NOTRE EGLISE ».

Ce n’est jamais juste de fermer la porte à Jésus et d’endurcir son cœur au Saint Esprit, mais notre invité juif avait de maintes raisons à son endurcissement. Chacun d’entre nous lui a parlé. Son cœur s’est adouci de plus en plus tandis que chaque offense était traitée et abandonnée.

Nous sommes revenus sur Jésus, mais il était toujours déterminé, qu’il était né juif, l’était encore et était déterminé à mourir juif (c’est une manière de penser tout à fait normale et très juive) et que cela ne laissait aucune place à quoi que ce soit de chrétien. Nous lui avons dit que Jésus était en fait juif lui-même et que tous les premiers disciples étaient juifs, et cela même après l’avoir suivi comme Messie. (Ils célébraient toujours la Pâque, la Fête des tabernacles et les autres Fêtes juives et ils était culturellement juifs).

Nous lui avons dit que quand un Italien rencontre Jésus, il n’arrête pas de manger des spaghettis, mais arrête juste de faire ce qui est mal et se repend pour suivre Jésus. Nous ne sommes pas appelés à renier notre culture et notre peuple. (Tant que notre culture n’est pas une culture idolâtre, immorale sur le plan sexuel, …etc.) et qu’il n’était pas nécessaire de renoncer à être juif pour suivre Jésus, le Messie juif. C’était un concept très difficile à intégrer, mais au bout de la 3ème ou 4ème fois que nous en avons parlé, cela a commencé à devenir réel pour lui.

Finalement, il semble qu’une porte s’est peut-être à nouveau ouverte pour son salut. J’ai dit. « Je sais ce que vous devez faire. Vous êtes né juif, vous êtes juif maintenant et un jour vous mourrez juif avec Jésus comme votre Messie juif. » « J’aimerais cela », répondit-il. « Comment dois-je faire? »

OUI! ALLELUIA! PERCEE! JUSTE LES MOTS QUE NOUS ATTENDIONS!!!

Nous lui avons expliqué alors le chemin du salut et il nous a quittés ce soir-là comme un homme nouveau. Alléluia! Nous sommes toujours en contact avec lui maintenant.

Merci de prier pour nous ici. Merci de continuer à prier pour nous afin que nous soyons efficaces pour la cause de l’Evangile ~ que l’agneau puisse recevoir sa récompense…

Abonnez-vous à notre newsletter

Joignez-vous à notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

Vous vous êtes enregistré avec succès

Share This