Racisme et Habitudes Alimentaires?

 

On m’a demandé récemment pourquoi j’étais passée au régime sans gluten. J’ai alors pu témoigner de l’amélioration radicale de ma santé en quelques mois depuis que j’ai changé mes habitudes alimentaires car mon corps est très, très intolérant à ces molécules. La même semaine, j’ai été interpellée par les pensées racistes qui me passent encore par la tête et cela m’a fait réfléchir sur les «habitudes alimentaires» avec lesquelles je nourris mon cerveau.

 

En examinant plus attentivement d’où venaient ces croyances, je me suis rendue compte que certaines pensées que je nourris, de manière consciente ou pas, renforcent ma méfiance ou mes préjugés envers certaines nationalités ou groupes ethniques. Et cela peut même parfois aller jusqu’à m’empêcher d’obéir à la voix de l’Esprit lorsqu’Il me pousse vers eux pour leur démontrer l’amour de Dieu. Tout comme les molécules de gluten étaient néfastes pour mon corps, ces «associations d’idée» ou généralisations non vérifiées étaient très «indigestes» pour ma foi!!!

 

La Bible est claire à ce sujet : tout comme nous sommes responsables du régime que nous adoptons pour entretenir notre corps, chacun de nous est responsable du «régime alimentaire» que nous choisissons pour nos pensées.

 

Et vous, quelles sont les pensées que vous désirez nourrir à l’égard des différentes ethnies qui vous entourent?

Y a-t-il des préjugés que vous désirez voir disparaître?

 

Avez-vous déjà essayé d’aller faire connaissance avec votre voisine tunisienne dont les enfants sont turbulents, mais dont la cuisine sent si bon dans la cage d’escalier chaque soir?

 

Avez-vous déjà pris le temps de vous demander d’où vous viennent vos définitions et croyances au sujet de nationalités si différentes de vous? Sont-elles le fruit d’une expérience personnelle ou de celle de quelqu’un d’autre?

 

Êtes-vous d’accord avec les définitions que votre cerveau a enregistrées au sujet de ces personnes?

 

Est-ce que vous osez poser des questions lorsqu’un(e) ami(e) vous raconte son dernier voyage à l’étranger (ou pour un marseillais, son séjour à Paris) pour bien comprendre le contexte et les détails qui ont façonnés son expérience avec ces personnes?

Est-ce que certains média ou oeuvres de fiction influencent trop votre opinion sur un groupe ethnique? Comment pourriez-vous compléter cet apport d’information avec une autres source?

 

Avez-vous besoin d’aide pour guérir d’un traumatisme ou d’une expérience négative avec une personne de cette origine?

 

Une des choses qui m’aide beaucoup dans ce cheminement, c’est ma relation avec Dieu: je Lui ai demandé de sonder mes pensées et d’amener à la lumière mes préjugés infondés au sujet de certaines nationalités. Ces personnes ne m’avaient rien fait personnellement, pour beaucoup, c’était la première fois que je les rencontrais, et pourtant j’éprouvais de la méfiance envers elles ; elles provoquaient une attitude défensive chez moi et je ne savais pas clairement pourquoi.

 

Et Il l’a fait. Après, c’est à moi de jouer pour faire face à ce qu’Il a révélé et décider si je veux garder ces pensées ou les laisser être transformées. Parfois, cela va me demander de changer certaines de mes sources d’information et mes habitudes de raisonnement ou de langage, mais cela en vaut toujours la peine!

 

Alors, adoptez une alimentation diversifiée et prenez soin de ce qui nourrit vos pensées! Le racisme n’est jamais bon pour la santé!

-Par Gabrielle O.

 

 

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Joignez-vous à notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

Vous vous êtes enregistré avec succès

Share This