Travail en Équipe

Raviv’France (Une Branche de Revive Israel)

Raviv’France rassemble une équipe de ministères multitâches à l’instar de celles de Jésus et de Paul. Jésus avait ses douze disciples. De même Paul avait aussi son équipe de ministère. Notre équipe aspire à fonctionner aussi bien dans les « cinq ministères » qu’en tant que ministère « apostolique », chaque membre étant entrainé dans la pleine libération de ses dons et appel pour le seul but de l’établissement du Corps du Messie.

 

C’est lui qui a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs pour le perfectionnement des saints, cela en vue de l’œuvre du service et de l’édification du corps du Messie…(Ephésiens 4: 11 – 12)

Ceci n’est pas une liste de dons (comme dans Romains 12 ou 1 Co 12) mais une description de personnes dont le sentiment principal d’identité et d’appel se retrouve dans ces domaines de ministères qui sont fondamentaux pour l’ensemble du Corps de Christ. Les dons peuvent se manifester de différentes manières selon les croyants, mais cela ne les qualifie pas pour autant dans l’exercice d’un des cinq ministères correspondant à ces dons. Cette distinction n’est pas toujours une indication directe de la dévotion de quelqu’un, de son onction ou de ses capacités, mais plutôt une reconnaissance du niveau de don et d’autorité dans la sphère en question.

Un homme ou une femme opérant au niveau d’un des cinq ministères:

Equipera beaucoup de saints pour l’œuvre du ministère, reproduisant souvent le don qu’il a chez les autres – p. ex. des enseignants produisant d’autres enseignants.

Amènera une grande unité dans le Corps, sans entrer dans l’orgueil spirituel et sans causer de schismes.

 

Amènera un sentiment de maturité et de stature au Corps, en le faisant s’approcher de la « plénitude » du Messie – qui est à la fois la tête du corps et celui qui désire le remplir de la plénitude de qui Il est (Eph 1: 10, 23)

 

Le but le plus important de Dieu est que ces 5 ministères travaillent ensemble comme une équipe caractérisée par des relations de soumission mutuelle (Eph 5:21). Souvent cette pleine stature de maturité n’a pu être atteinte à cause de l’absence de ce genre de travail d’équipe. Personne, quels que soient ses dons ou son engagement, ne peut manifester la plénitude des 5 ministères, qui sont finalement l’expression de la plénitude du Seigneur Lui-même. Sa personne et Son caractère sont la source de ces ministères et il est le seul en qui chacun trouve sa pleine expression.

 

Pour permettre de décrire et de distinguer les 5 ministères, il est utile de se demander: quelle est leur passion la plus forte pour servir Dieu? Qu’est-ce qui leur paraît primordial dans la volonté de Dieu pour le corps de Christ?

 

L’apôtre 

L’apôtre a une passion pour la situation dans son ensemble. Il désire voir l’ensemble des cinq ministères fonctionner dans leur plénitude. Il est souvent celui qui est envoyé pour diriger et fournir une supervision spirituelle à des congrégations locales et à des ministères. Son rôle comporte également de guider des dirigeants locaux dans les domaines de la vision, des buts, de la redevabilité et de la correction. Il (ou elle) tend à être un pionnier, cherchant sans cesse à établir des fondements apostoliques pour le royaume de Dieu dans de nouveaux territoires. Il n’est pas solitaire, mais il est le leader d’une équipe exerçant dans les 5 ministères. Comme l’apôtre Paul, il a suffisamment d’appréhension et de dons dans les quatre autres ministères pour lui permettre de diriger l’équipe avec efficacité et la garder dans une unité dynamique. Les apôtres devraient être tenus d’avoir le plus haut niveau possible d’intégrité et d’être dans une redevabilité mutuelle avec d’autres leaders apostoliques opérant au même degré d’autorité.

 

Aujourd’hui, dans le monde entier, la plupart des membres du corps du Messie croient que ces personnes là n’existent plus et que ce type de ministère n’était valable que dans l’église primitive. Mais, comme pour le baptême et les dons du Saint-Esprit, il n’est stipulé nulle part dans les Ecritures que Dieu entendait pour ces choses qu’elles soient temporaires ou qu’elles ne soient utiles que pour un temps limité. Nous reconnaissons qu’il y a une différence entre les apôtres que Jésus a lui-même commandité et les apôtres qui existent de nos jours. Seuls les 12 ont reçu l’autorité de poser les fondements doctrinaux éternels de l’église, comme le montre le fait qu’ils soient les auteurs du Nouveau Testament. C’est aussi la raison pour laquelle ils ont été honorés en ayant leurs noms inscrits sur les fondations de la Nouvelle Jérusalem (Ap. 21: 14)!

 

Le prophète

Un prophète opérant au niveau des 5 ministères est quelqu’un qui est passionné d’entendre la parole fraiche, rhema, que le Saint Esprit a pour l’église. C’est le genre de leader qui passe régulièrement (et très naturellement) de longues périodes de temps dans la louange et la prière d’écoute. Le prophète languit après une nouvelle révélation pour guider stratégiquement l’église et cette révélation vient souvent sous la forme de paroles prophétiques, rêves, visions et autres. Le ministère prophétique est un élément clé pour discerner la volonté spécifique de Dieu pour une communauté de croyants en tout lieu et en tout temps particulier.

 

Ce ministère, comme le ministère apostolique, a été considéré par beaucoup comme ayant cessé après l’ère apostolique. Beaucoup d’églises et de mouvements ayant commencé par l’action du Saint Esprit se sont retrouvés dépassés faute de reconnaître les prophètes et le prophétique en leur sein. Pourtant ce sont les prophètes qui discernent le frais vent de l’Esprit et amènent une sainte flexibilité au Corps, permettant à l’Eglise de se mouvoir avec l’Esprit et de s’adapter aux changements de temps et de saisons.

 

L’évangéliste

La passion de l’évangéliste est bien connue. Il se languit de partager l’Evangile à autant de personnes que possible, de voir les gens se repentir, recevoir le don de la vie éternelle et prendre la décision de suivre le Seigneur. L’évangéliste ressent continuellement l’urgence de sauver les gens de la mort et de la punition éternelle. Toutes les autres priorités sont secondaires.

 

Il ou elle est celui qui permet aux gens d’entrer dans le royaume par la porte et idéalement, les remet à d’autres pour qu’ils soient équipés et formés, tandis qu’il sort pour gagner d’autres âmes. Ce ministère est le premier des viennent-ensuite après celui d’apôtre et de prophète (avant le pasteur et le docteur) parce que sans lui l’équipe des 5 ministères n’aurait pas beaucoup de saints à équiper! Comme les autres, le don de ministère d’évangéliste tend à équiper en reproduisant une passion et une capacité à évangéliser avec efficacité.

 

Le pasteur

Un pasteur selon les 5 ministères est celui qui cherche à servir et à prendre soin du peuple de Dieu. Il est un élément clé de toute congrégation locale. Comme un bon berger, il ou elle veille sans cesse sur son troupeau, cherchant à les protéger des loups et à répondre à leurs besoins les plus profonds (Jean 10).

 

A l’inverse de ceux d’apôtre et de prophète, ce ministère n’a pas seulement résisté à l’épreuve du temps, mais il est devenu la seule fonction d’autorité qui équipe. Pourtant, Ephésiens 4 dépeint une image différente, image dans laquelle le pasteur n’est qu’une partie de l’équipe des 5 ministères et qui peut ne pas exercer la plus haute position d’autorité sur une (ou des) congrégation(s). En fait nous croyons que le signe d’une congrégation saine réside dans le partage entre leaders de la charge de la responsabilité tant spirituelle que pratique. Le manque de discernement des 5 ministères et le manque de leur mise en pratique peut conduire à deux problèmes:

 

Le fait de placer un homme ou une femme dans le rôle de pasteur alors qu’il ou elle n’est pas véritablement un pasteur, mais plutôt un enseignant, un évangéliste, un apôtre ou un prophète. Beaucoup dans le Corps ont souffert d’un manque de soins pastoraux authentiques à cause de cette erreur.

Les exigences d’une congrégation quant au temps personnel et à l’énergie du pasteur peuvent excéder la capacité d’une seule personne et, réciproquement, beaucoup de pasteurs succombent à la tentation de remplir tous les besoins de leur congrégation à eux tout seul.

 

Le docteur ou enseignant 

La passion d’un docteur est la « Vérité ». Il ne veut rien de plus qu’ouvrir la Parole de Dieu et enseigner aux saints les fondamentaux et les mystères de la révélation biblique. Les 5 ministères doivent prendre du temps dans la dévotion et l’étude de la Parole, mais le fruit des études du docteur l’amène naturellement « à enseigner, convaincre, redresser et éduquer dans la justice » (2 Tim 3:16). Tandis que plusieurs peuvent avoir un don d’enseignement, le docteur est celui dont les enseignements équipent d’autres enseignants. Sa maîtrise systématique des Ecritures, « dispensant avec droiture la parole de la vérité » (2 Tim 2:15) d’une manière holistique et équilibrée en amène beaucoup à la maturité.

 

Dans les écrits du Nouveau Testament, les docteurs sont appelés aux standards les plus élevés et seront jugés avec plus de sévérité (Jacques 3:1). C’est pourquoi les docteurs doivent s’adonner à une étude diligente de tout ce qui concerne la foi, la doctrine et l’histoire biblique, qu’ils enseignent à des enfants ou à des adultes.

 

Résumé

 

Il est rare qu’un des 5 ministères n’opère que dans une sphère. Le grand bénéfice des 5 ministères réside dans la compréhension qu’aucun homme n’a la capacité en lui-même de manifester la plénitude de la personne de Jésus représentée dans ces 5 sphères, d’où l’importance de la dynamique d’un travail en équipe. Si nous sommes diligents dans l’étude, la prière, la recherche du Seigneur et par conséquent le discernement de ces dons de ministère l’Ecclesia peut devenir de plus en plus efficace dans son appel à amener une pleine révélation de Jésus à cette terre.

 

Pour finir par un mot sur le caractère apostolique, l’apôtre Paul, dans une des descriptions probablement la plus détaillée de son ministère apostolique, écrit:

9Car Dieu, ce me semble, a fait de nous, apôtres, les derniers des hommes, des condamnés à mort en quelque sorte, puisque nous avons été en spectacle au monde, aux anges et aux hommes. 10 Nous sommes fous à cause de Christ, mais vous, vous êtes sages en Christ ; nous sommes faibles, mais vous êtes forts. Vous êtes glorieux, et nous sommes déshonorés ! 11 Jusqu’à cette heure, nous sommes exposés à la faim, à la soif, au dénuement, aux coups, à une vie errante ; 12 nous nous fatiguons à travailler de nos propres mains ; insultés, nous bénissons ; persécutés, nous supportons ; 13 calomniés, nous consolons ; nous sommes devenus les balayures du monde, le rebut de tous, jusqu’à maintenant. (1 Co 4:9-13)

 

Le véritable ministère apostolique n’est pas une invitation à un style de vie prestigieux ou un ministère dans lequel beaucoup vous honorerons. Ceux qui officient véritablement dans les 5 ministères sont ceux qui se réjouissent lorsque leurs disciples les surpassent et reçoivent tout l’honneur. Ce sont également ceux qui sont prêts à suivre l’exemple de leadership de Jésus, même jusqu’à la croix! 

En tant qu’équipe apostolique, les membres de l’équipe et les bénévoles de Revive Israel présentent une diversité de dons, de passions et d’appels. Cette variété nous rend plus efficace et maintient un équilibre. Notre point de vue fait prévaloir les « gens avant les projets » et par conséquent, en tant qu’équipe, nous encourageons sans cesse la croissance et la redevabilité mutuelle aussi bien dans nos vies que dans le ministère.

Abonnez-vous à notre newsletter

Joignez-vous à notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

Vous vous êtes enregistré avec succès

Share This